Plagiocéphalie (tête plate) et Ostéopathie

La plagiocéphalie est l’un des motifs de consultation en ostéopathie pédiatrique les plus fréquents, et notamment depuis ces dernières années.
La rédaction de cet article a pour but de vous informer à ce sujet.
Il est important de bien comprendre son mode d’apparition de manière à pouvoir adopter les bons gestes préventifs.

 

Définition

La plagiocéphalie vient du grec « plagios » qui signifie « oblique » et « kephalê » pour la tête.

« Tête oblique » ? Prenez le temps d’observer cette image pour vous mieux comprendre :
Source : About Kids Health Canada

plagio2

Il existe deux types de plagiocéphalies :

  • Plagiocéphalie sur craniosténose : il s’agit de la fermeture prématurée de sutures crâniennes du nouveau-né. Dans ce cas précis, la prise en charge sera chirurgicale.
  • Plagiocéphalie positionnelle ou posturale. C’est la forme la plus fréquente des plagiocéphalie. On parle ici de déformation bénigne du crâne du bébé.

L’article traitera uniquement des plagiocéphalies positionnelles ; l’autre type n’étant pas du ressort de l’ostéopathie.

Ces déformations crâniennes surviennent très souvent dès la naissance ou quelques jours, quelques semaines après.

Mode d’apparition

Il existe deux types de plagiocéphalies positionnelles :

  • Les plagiocéphalies primaires : elles sont également appelées « plagiocéphalies congénitales ». Elles se mettent en place in utéro et apparaissent donc dès la naissance. Elles sont à dues contraintes/forces reçues dans l’espace intra-utérin durant la grossesse qui vont orienter la forme du crâne mais également un positionnement global. Ces contraintes peuvent également être reçues durant l’accouchement
  • Les plagiocéphalies secondaires : elles surviennent après la naissance alors que le crâne est parfaitement régulier (diagnostiqué par un professionnel formé sur la plagiocéphalie). Elles sont dues à des contraintes extérieurs, des positions…Nous réaborderons ces deux origines un petit peu plus loin

Durant les premiers mois de vie, le croissance du crâne du bébé est très importante. Les hémisphères cérébraux en grandissant exercent une pression sur les différents os du crâne les poussant à s’expandre.

Les os crâniens des nouveaux-nés sont extrêmement malléables. C’est notamment grâce à cette propriété que le bébé peut être expulsé du bassin osseux de la mère lors de l’accouchement.

Mais cette malléabilité peut également modifier la forme du crâne si celui-ci a reçu ou reçoit des contraintes.

Exemples de facteurs de risques dans le cadre d’une plagiocéphalie primaire

Durant la grossesse 
∼ Premier bébé
∼ Gros/grand bébé
∼ Grossesse gémellaire / multiple
∼ Positionnement bas du bébé
∼ Tête engagée dans le bassin tôt dans la grossesse
∼ Contractions fréquentes pendant la grossesse

Lors de l’accouchement
∼ Accouchement long ou trop rapide
∼ Beaucoup de poussées
∼ Manoeuvres obstétricales
∼ Utilisations d’instruments
∼ Tête engagée dans le bassin tôt dans la grossesse

Exemples de facteurs de risques dans le cadre d’une plagiocéphalie secondaire ♦

Après la naissance 
∼ Bébé né prématurément
∼ Position couchée sur le dos ++
∼ Position préférentielle de la tête (+/- torticolis)
∼ Position d’allaitement maternel ou au biberon
∼ Utilisation non adaptée de matériels de puériculture (transat, cosy, siège auto, surface de couchage trop dure ou trop molle…)

 

BREAKING NEWS ! Cette déformation n’est pas exclusivement crânienne !
Il faut avoir une vision globale du corps. Prenez quelques secondes pour regarder ce bébé…

plagioce-phalie-couv-au-15032018
Image extraite du livre de Jean DUCOURNEAU, ostéopathe D.O. et auteur de « Plagiocéphalie et torticolis chez le nouveau-né »

 

En effet, on observe généralement associé une position préférée de la tête (=attitude  préférentielle) du bébé (parfois torticolis lorsque le nouveau-né éprouve des difficultés à tourner sa tête des deux côtés) avec la rotation de la tête privilégiée du côté du méplat. De même, on remarque facilement un side opposé (tête penchée vers épaule opposée) à la rotation de tête.

Dans le jargon ostéopathique, il est dit que l’enfant se présente en virgule et en extension sur l’ensemble de sa colonne vertébrale. Le corps est dit en « cisaillement » entre le crâne et le bassin.

Au niveau du crâne cette déformation a une conséquence sur tout l’équilibre structurel ; je m’explique :

  • Si l’on observe le crâne dans son ensemble, du côté de l’aplatissement, l’oreille est plus avancée, le front est plus proéminent, hémicrâne est plus bombé.
  • Au niveau du visage et du côté de l’aplatissement, on peut observer un oeil plus fermé, une déviation de la mâchoire et du menton…

 

Conclusions ostéopathiques

Je conseille à tous les parents d’amener leur(s) petit(s) bout(s) en consultation dans les deux premiers mois de vie ; le plus tôt est le mieux !

Pourquoi ? En plus d’un travail global d’équilibration du bébé des suites de la grossesse et de l’accouchement, c’est aussi l’occasion de pouvoir repérer les prémices de déformations crâniennes pouvant être à l’origine d’une plagiocéphalie.

L’ostéopathe averti, effectue un bilan ostéopathique méticuleux et tout en douceur du corps du bébé et de son crâne. L’objectif est de détecter les blocages en cause et pouvant être à l’origine de cette déformation crânienne (cf. Mode d’Apparition).

Le traitement ostéopathique consistera, par des mobilisations très douces et de manière globale, à libérer ces restrictions de mobilités retrouvées lors du bilan.

Dans un premier temps, la correction de l’équilibre des cylindres du corps (bassin, sphère abdominale, sphère thoracique, crâne) sera privilégié et dans un second temps l’univers crânien sera travaillé plus précisément.

Il n’y a pas de protocole de prise en charge ostéopathique !! Nous ne travaillons pas avec des machines, mais avec des humains (petits humains). Le nombre de séances dépendra de l’âge de l’enfant +++, du type de la plagiocéphalie mais aussi de l’implication des parents sur les conseils d’après la consultation.

Pour toute question, n’hésitez pas à me contacter ! aurélie.flaux.osteo@gmail.com

Je vous encourage vivement à regarder cette petite vidéo enregistrée par https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FLaMaisonDesMaternelles%2Fvideos%2F724552641316692%2F&show_text=0&width=560 » target= »_blank » rel= »noopener »>La Maison des Maternelles. Dr Arnault Pfersdorff explique de manière très claire la « plagiocéphalie » et reprend quelques conseils pour la prévenir. https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FLaMaisonDesMaternelles%2Fvideos%2F724552641316692%2F&show_text=0&width=560 » target= »_blank » rel= »noopener »>LIEN

Bibliographie :

Lien n°1

Lien n°2

Plagiocéphalie et torticolis chez le nouveau-né, Jean Ducourneau

Publicités

2 commentaires sur « Plagiocéphalie (tête plate) et Ostéopathie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s